Sur le plan scientifique, on sait peu de choses sur l'autisme. Selon les statistiques les plus récentes, un enfant sur 150 est atteint d’autisme. Le nombre de cas d'autisme augmente d'année en année, et l'on ignore encore la cause de ce trouble envahissant du développement, qui pourrait être attribuable à un dérèglement génétique.

Dans ma réalité, l'autisme est une cause qui m'a, pour ainsi dire, choisi, puisque mon fils en est atteint. Je sais à quoi il ressemble maintenant, mais j'ignore ce qu'il deviendra.

Je constate le cheminement de mon fils. Il me démontre tous les jours qu'il fait des progrès, ce qui ne m'empêche pas de me répéter la même question : « Que pourrais-je faire de plus pour l'aider? » La seule vraie réponse est de mettre la main à la pâte, c'est-à-dire de lui offrir ce que j'appelle « un coffre à outils ».

Orthophonie, ergothérapie, musicothérapie, thérapie par l'informatique et thérapie par le jeu, voilà des outils essentiels pour assurer son développement.

Le « coffre à outils » de mon fils s'appelle l'école À Pas de Géant. Cet établissement lui offre sous un même toit tous les services thérapeutiques dont il a besoin, et tous les enfants qui fréquentent cette école bénéficient des mêmes services, en plus d'avoir leur propre éducateur ou éducatrice. Nulle part ailleurs en Amérique, le « coffre à outils » n’est-il aussi complet!

L'autisme n'est pas seulement une cause que je défends, l'autisme fait partie de ma vie. À l'école À Pas de Géant, mon fils est très bien entouré; en plus d'être compétents, les professionnels qui interviennent auprès de lui sont aussi passionnés, sensibles, généreux,

engagés et très importants dans sa vie. Mon fils est un enfant heureux qui évolue bien. À vrai dire, c'est mieux que tout ce que j'avais imaginé. Grâce à lui, j'évolue aussi et je vois la vie différemment.

En lui donnant tout l'amour dont il a besoin, en continuant à lui fournir son « coffre à outils », j'aide mon fils à grandir heureux et à se développer harmonieusement.

Je suis donc un papa fier de son fils et reconnaissant envers l'école À Pas de Géant pour toutes les compétences qu'elle met à la disposition des enfants autistes et pour l'excellent travail qu'elle effectue dans le but d'assurer le développement de mon enfant.

© Bernard Geoffrion

CHARLES LAFORTUNE